Comment et pourquoi pratiquer le compostage


La terre nous donne tout ce dont nous avons besoin pour survivre, de l’air que nous respirons à la nourriture que nous mangeons en passant par l’eau que nous buvons et les ressources que nous utilisons pour construire nos maisons. Même si nous puisons ses ressources encore et encore, il est possible d’adopter une simple habitude pour lui donner en retour : le compostage.

 

Qu’est-ce que le compostage?

Le compostage est une méthode de réutilisation des matières organiques excédentaires qui, autrement, se retrouveraient dans nos poubelles. En plus d’empêcher des matières utiles d’encombrer les décharges, il peut favoriser l’épanouissement de votre jardin. Les déchets organiques se décomposent naturellement lorsqu’ils sont déversés dans un sol riche en oxygène, et les nutriments qu’ils contiennent nourrissent les plantes. Au début, le compostage à la maison nécessite un peu de travail. Vous finirez toutefois par vous demander pourquoi vous avez attendu si longtemps avant de vous y mettre. 

 

Quels sont les avantages du compostage?

  • Enrichissement du sol – Les matières organiques que vous utilisez pour fabriquer votre compost ne sont peut-être pas comestibles, mais elles contiennent une multitude de nutriments naturels qui peuvent être absorbés par les plantes et les semences. Ajouter du compost à la terre de votre jardin contribue aussi à retenir l’humidité et à lutter contre les parasites et les maladies des plantes.
  • Zéro engrais chimique – Le compost étant riche en nutriments, nul besoin de recourir à des engrais synthétiques pour nourrir le sol. Votre potager et les aliments que vous y faites pousser pour nourrir votre famille seront donc exempts de toutes substances chimiques! 
  • Réduction des déchets de plastique — Avez-vous déjà jeté des restes d’oignons ou d’autres aliments pour vous rendre compte que leur odeur empestait votre cuisine après moins d’une journée? Les mauvaises odeurs peuvent vous obliger à changer le sac de votre poubelle avant qu’il ne soit bien rempli. Réduisez vos déchets de plastique et le nombre de sacs que vous utilisez en incorporant les résidus organiques à votre compost. S’il est bien entretenu, votre compost ne dégagera aucune odeur de putréfaction. 
  • Réduction de votre empreinte carbone – Plus nous limitons la quantité de déchets qui prennent le chemin des sites d’enfouissement, mieux c’est. Les matières résiduelles compostables se décomposent lentement dans les décharges et les sites d’enfouissements. Elles produisent d’énormes quantités de gaz à effet de serre, comme le méthane, qui endommagent l’environnement et polluent l’air. Le compostage permet de récupérer ces matières pour les utiliser à bon escient, à la maison. 

Quelles matières sont compostables?

Un compost riche contient deux types de matières organiques. Il vous faudra donc un peu des deux!

 

Le compost « vert »

  • Fruits et légumes
  • Coquilles d’œuf
  • Café moulu et filtres
  • Sachets de thé
  • Coques de noix
  • Résidus de fruits et légumes
  • Tontes de gazon 

Le compost « brun »

  • Feuilles mortes
  • Branches et brindilles
  • Carton
  • Sciure de bois
  • Foin et paille
  • Papier non coloré 
  • Cendres de foyer à bois

Pour éviter toute odeur nauséabonde et tout effet néfaste sur votre sol ou vos plantes de jardin, n’ajoutez aucune des matières suivantes à votre compost : produits laitiers, matières grasses, huiles et graisses, produits d’origine animale (viande, arêtes de poisson, blancs et jaunes d’œuf), déchets d’animaux et matériel végétal traité avec des pesticides. 

 

Comment faire du compostage à la maison 

  1. Emplacement – Un petit coin dans votre jardin ou un grand seau de cinq gallons fera très bien l’affaire. Choisissez un endroit sec et ombragé à proximité d’une source d’eau, et ajoutez de la terre. Le fait de commencer par un sol nu facilite l’ajout de verre de terre et d’autres organismes qui favoriseront le processus de décomposition. 
  2. Drainage – Recouvrez le sol d’une bonne épaisseur de brindilles ou de paille pour favoriser le drainage et soutenir le poids des déchets. 
  3. Base – Ajoutez les déchets compostables en couches, en alternant entre le compost vert et le compost brun (ou le compost humide et le compost sec). Coupez ou séparez les déchets en petits morceaux pour accélérer la décomposition. Si vous avez des cendres de bois, saupoudrez-les en couches minces pour éviter qu’elles ne s’agglomèrent. Voilà qui constitue la base de votre compost. 
  4. Ajout de matières à long terme – Après avoir établi une première couche, ajoutez d’autres matières compostables à mesure que vous les récupérez. Assurez-vous d’enterrer les résidus de fruits et de légumes sous le compost existant, et de mélanger les matières brunes et vertes plutôt que de les étaler en couches distinctes. 
  5. Humidité – Versez régulièrement de l’eau sur votre compost ou exposez-le à la pluie pour qu’il demeure humide sans toutefois trop le mouiller. Vous pouvez recouvrir votre pile ou votre bac de compost d’un couvercle pour éviter qu’il ne soit inondé par des précipitations abondantes, surtout si votre récipient n’est pas doté de trous d’aération.  
  6. Entretien – En plus d’ajouter de nouveaux déchets au fil du temps, mélangez le compost ou retournez-le entièrement toutes les quelques semaines pour aérer et répartir uniformément l’humidité. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez aussi acheter des composteurs à tambour rotatif dans la plupart des quincailleries et des centres de jardin. 
  7. Utilisation pour le jardin – Après environ cinq à huit semaines, votre compost sera prêt à être mélangé avec la terre de votre jardin. Il est recommandé de mélanger un tiers de compost avec deux tiers de terreau.

 

Si vous adoptez de bonnes habitudes de compostage, votre jardin s’épanouira à vue d’œil et donnera des produits de qualité. En plus d’être fier de servir des aliments qui proviennent de votre jardin, vous éprouverez une grande satisfaction en sachant que vous les avez cultivés de manière écoresponsable. Êtes-vous déjà un expert ou un nouvel initié du compostage? Partagez vos histoires de compost sur Instagram et Facebook en nous identifiant (@doterraca). 


There are no customer reviews yet.

Note moyenne Note / Commentaire

Comment évalueriez-vous cette publication?

dōTERRA vous invite à laisser vos commentaires!

Les commentaires, d’un maximum de 200 caractères, seront publiés après avoir été évalués et approuvés.

200 characters remaining

Sélectionner votre continent

Sélectionnez votre région

Sélectionnez votre lieu

Sélectionner votre langue